< Précédent

Cerisier d’ornement, c’est le printemps

Petits arbres ou grands arbustes, les cerisiers d'ornement (Prunus) nous offrent au mois d’avril une floraison blanche ou rose à couper le souffle. Ils trouvent leur place dans tous les jardins.

 

 

Petits arbres ou grands arbustes, les cerisiers d'ornement (Prunus) nous offrent au mois d’avril une floraison blanche ou rose à couper le souffle. Ils trouvent leur place dans tous les jardins.

Les Prunus séduisent  par leurs bouquets de fleurs éclatantes qui forment au printemps une mousse légère rose ou immaculée. Les plus connus sont les cerisiers du Japon, Prunus serrulata,  qui par leur taille raisonnable sont bien adaptés aux petits jardins. Les pépiniéristes déclinent dans leur catalogue une belle gamme de formes érigées, en parasol ou pleureur. Leurs bouquets de fleurs doubles allant du blanc immaculé au rose corail suscitent toujours l’émerveillement.

Mais il existe également des prunus à la floraison plus légère et hâtive, tels le Prunus incisa  qui, en mars, devient un brouillard de fleurs rose pâle, le Prunus subhirtella automnalis à la floraison blanche ou le Prunus triloba, un petit arbuste qui ouvre ses fleurs roses avant la sortie des feuilles. Intéressant aussi, le Prunus cerasifera ‘Nigra’ qui porte ses fleurs rose pâle sur un feuillage pourpre.

D’autres prunus forment de beaux arbres avec une silhouette largement ouverte. Le mérisier, Prunus avium, se fait remarquer par son cultivar ‘Plena’ à fleurs blanches tandis que le Prunus serrula est surtout intéressant pour son écorce rouge acajou. Le Prunus yedoensis présente une large couronne assez aplatie et une floraison parfumée. Quant au Prunus sargentii, on l’apprécie particulièrement en automne lorsque son feuillage s’enflamme.

- Les choisir: La plupart des cerisiers d’ornement ont une croissance rapide et une floraison assurée dès leur plus jeune âge. Le choix se fera en fonction de la silhouette de l’arbre et de son type de floraison. Renseignez-vous chez le pépiniériste pour connaître sa taille adulte (de 1,20m à 15m). Veillez aussi à la sensibilité aux gelées des variétés hâtives dont la floraison peut être anéantie en une nuit.

- Les planter: Généralement cultivés en conteneur, on peut les planter au printemps ou en automne. Ils s’adaptent à la plupart des sols et sont tolérants au calcaire. Mais ne négligez pas le trou de plantation qui doit être amendé de terreau et d’engrais organique. Ils n’ont pas de problème de maladies mais supportent mal la taille.

Auteur: 
Agnès Speeckaert pour Magie des Jardins
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent