< Précédent

La plantation d'un arbre en automne

La plantation d'un arbre est un geste rituel qui nous projette dans l’avenir. L’arbre que vous allez acheter est encore un bébé et il va prendre de l’ampleur. Songez à l’emplacement que vous lui réserverez et tenez compte de sa croissance future. Pensez à l’ombre que l’arbre portera. S’il est planté trop près de la maison, il risque un jour de vous priver de lumière ...

 

 

La plantation d'un arbre est un geste rituel qui nous projette dans l’avenir. L’arbre que vous allez acheter est encore un bébé et il va prendre de l’ampleur. Songez à l’emplacement que vous lui réserverez et tenez compte de sa croissance future. Pensez à l’ombre que l’arbre portera. S’il est planté trop près de la maison, il risque un jour de vous priver de lumière.

 

A quelle époque planter ?

On plante les arbres à racines nues durant l’hiver (hors périodes de gel) de fin novembre jusqu’au mois de mars. En automne, les plantes entrent en période de repos (dormance), leur métabolisme se ralentit. C’est la meilleure période pour planter les arbres et les buissons car l’arbre ne subit aucun stress. Les racines ont le temps de s’installer pendant l’hiver et de produire de nouvelles radicelles pour un bon démarrage au printemps.

Que choisir en pépinière ?

Pour ne pas vous tromper, achetez votre arbre chez un pépiniériste qui connaît bien son métier et qui prendra le temps de vous aider à faire le bon choix. Renseignez-vous sur la silhouette et la taille adulte de l’arbre. Pensez aussi à la beauté des écorces, des floraisons et des feuillages. Les racines doivent être pourvues de radicelles qui assureront un bon ancrage dans la terre.

Comment planter?

- Le trou de plantation doit être aussi grand que possible et donc nettement plus large et profond que la motte (environ 80cm de large sur 60cm de profondeur). Plus le trou est grand, mieux se fera la rétention d’eau et plus rapidement se développeront les racines.
- Ameublissez le fond du trou et les côtés en griffant la terre. Si vous rencontrez une couche dure et imperméable, il faut absolument briser celle-ci. Mélangez à la terre du trou un peu de terreau et un engrais de fond ou un fertilisant organique type compost.
- Rafraîchissez les racines en taillant légèrement leur pointe. Taillez aussi la couronne de l’arbre si elle ne l’est pas. Il faut réduire la longueur des rameaux existants de moitié en choisissant à leur extrémité un oeil positionné vers l’extérieur.
- Placez l’arbre en étalant ses racines. Ne plantez pas trop profondément, le collet devant se situer au niveau de la surface du sol. Le haut des racines après plantation doivent être recouvert de 5 cm de terre maximum.
- Plantez un tuteur au milieu du trou. Attachez-le avec des sangles souples, de préférence garnies de caoutchouc en faisant un huit entre le tuteur et l’arbre.
- Comblez le trou avec le reste de terre. Basculez légèrement le tronc de droite à gauche afin que la terre glisse bien entre les racines et que l’arbre reste à la bonne hauteur. Tassez la terre à la botte. Aménagez une cuvette pour pouvoir arroser le pied de l’arbre.
- Arrosez copieusement (même s’il pleut) pour souder les racines au sol. Recouvrez le sol avec un paillage nutritif, compost grossier, paille, feuilles mortes, déchets de tonte, en évitant les écorces de pin car ils acidifient la terre.

Agnès

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Jardinière et Journaliste
Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines.


< Précédent