< Précédent

Le nettoyage de vos massifs de plantes vivaces en automne

Pour le nettoyage de vos massifs de plantes vivaces cet automne, suivez ses conseils ...

 

 

Les mois d'octobre et novembre sont les bons mois pour faire un grand nettoyage dans vos massifs de plantes vivaces au jardin. Suivez ses conseils:

 

- Débusquer les mauvaises herbes
Pour la dernière fois de la saison, arrachez les mauvaises herbes dans les parterres. Aujourd’hui, vous connaissez encore la place exacte de toutes les plantes et vous reconnaissez facilement les mauvaises herbes des plantes à conserver. Si le jardin est bien net pour aborder l’hiver, vous aurez déjà pris une belle avance pour l’année prochaine.

- Rabattre les touffes
Après le premier gel, sortez le sécateur pour couper les tiges et les fleurs qui ont roussi et qui vont pourrir sur place. Il ne s’agit pas d’une taille mais d’un nettoyage qui élimine toute la plante jusqu’au ras du sol. Certains choisissent pourtant de ne pas rabattre complètement les touffes de fleurs ou les graminées. Ils attendent la fin du mois de février et profitent ainsi des dernières floraisons et du joli spectacle du givre sur les tiges et les feuillages desséchés durant l’hiver. Sachez aussi qu’en procédant de cette manière, le creux des tiges servira d’abri à toutes sortes de petites bêtes utiles au jardin.

- Labourer ou griffer le sol
Bêcher est surtout nécessaire dans les terres lourdes qui ont tendance à se compacter sous l’effet des pluies. Retournez la terre à la bêche en laissant les mottes retomber sur le sol. Le gel et la pluie se chargeront de les émietter. Pour aérer le sol dans les terres légères, utilisez la fourche-bêche, la grelinette, le sarcloir ou la binette qui préservent la vie microbienne de la terre.

- Fertiliser la terre
Pour conserver des plantes en bonne santé, il faut procéder avant l’hiver à une fumure de fond qui apporte à la terre les éléments nutritifs dont les plantes ont besoin. Les engrais et les amendements organiques et minéraux jouent un rôle important dans l’enrichissement du sol en humus et améliorent la structure de la terre, la rendent malléable et plus facile à cultiver. On les incorpore à la terre par un griffage en automne puis au printemps ou lors de la plantation d’un parterre de vivaces, d’arbres et d’arbustes.

- Diviser les vivaces
Les fleurs vivaces des parterres peuvent être multipliées à volonté durant le repos de la végétation. Stimulant la production de nouvelles racines, la division des souches est également propice au rajeunissement des plantes. Après avoir rabattu les touffes au sécateur, on les divise à l’aide d’une fourche-bêche en quelques éclats de même taille qui seront replantés à différents endroits dans les massifs pour former de nouvelles masses fleuries.

Agnès

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent