< Précédent

Planter en automne ses bulbes de printemps

Ne vous en privez pas: les bulbes à fleurs nous offrent un jardin fleuri dès le début du printemps. Il suffit de les planter avant l’hiver, dans la terre de vos massifs ensoleillés.

 

Ne vous en privez pas: les bulbes à fleurs nous offrent un jardin fleuri dès le début du printemps. Il suffit de les planter avant l’hiver, dans la terre de vos massifs ensoleillés.

Les bulbes qui fleurissent au printemps sont très simples à cultiver. Une fois en place, vous n’avez plus qu’à les oublier et ils vous offriront une nouvelle floraison, fidèlement, tous les ans.

Quand les planter? De fin septembre à fin décembre, hors des périodes de gel. Les perce-neige, crocus et petits bulbes à floraison précoce doivent être plantés avant fin octobre. Les tulipes et narcisses peuvent être plantés jusqu’en décembre. Plantés au début de l’automne, les bulbes ne fleuriront pas plus tôt, mais mieux. Ils ont en effet le temps de bien s’enraciner dans une terre encore chaude.

Quelle fleur planter? Pour une floraison en février: perce-neige, scille, crocus, eranthis, nivéole de printemps. En mars: muscari, narcisse, anémone blanda, puschkinia, chinodoxa. En avril: jacinthe, erythronium, iris bulbeux, corydalis, iphéion. En mai: tulipe, ail d’ornement, fritillaire, camassia, eremurus.

Où les planter? Partout dans le jardin, de préférence dans les endroits ensoleillés, dans un massif, au pied d’une clôture ou d’un arbre, ou en jardinière sur la terrasse. Plantez de préférence en groupe, dans des trous de forme irrégulière pour un effet naturel, ou en rang d’oignon le long d’une bordure.

Comment les planter? Plus le bulbe est gros, plus il faut l’enterrer. On conseille en général de planter les bulbes à une profondeur égale au double de leur hauteur: 20cm pour les gros bulbes, 10cm pour les petits. Orientez la base plate vers le bas et la pointe vers le haut. Si le sol est lourd et humide, rajoutez un peu de sable.

Et après la floraison? La plupart des bulbes peuvent rester dans le sol toute l’année et résistent aux rigueurs de l’hiver pour refleurir avec force au printemps suivant. Après la floraison, coupez les fleurs mais conservez le feuillage jusqu’à son complet dessèchement car le bulbe se construit une réserve nutritive qui lui permet de former de nouveaux caïeux qui produiront les prochaines fleurs.

Agnès

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent