< Précédent

Comment avoir un beau jardin sans engrais chimiques (Part 2)

Suite de l'article de Bruxelles Environnement pour avoir un beau jardin sans engrais chimiques. Il y a quelques règles simples à respecter !

Comment ?  (Étapes de 6 à 10)

6/ Ameublissez le sol
Une terre bien préparée permet de mélanger le compost, d’éliminer les herbes indésirables et ensuite de planter. Cette préparation évite une grande part d’interventions chimiques inutiles et néfastes à l’environnement. Ameublir le sol consiste à le « travailler » sans le retourner en profondeur. Choisissez une grelinette (ou fourche à bêcher), grâce à laquelle la terre est aérée sans être retournée violemment, ce qui nuit à son activité biologique.

7/ N’achetez pas de terreau avec tourbe
Les lieux marécageux où on la prélève comme engrais sont fortement endommagés par cette exploitation. La tourbe se constitue très lentement par fermentation, à raison d’1 mm d’épaisseur par an : on ne peut donc pas la considérer comme une ressource renouvelable. Vérifiez sur l’emballage que le terreau que vous achetez ne contient pas de tourbe (certains bénéficient d’ailleurs du label écologique européen pour cette raison).

8/ Bannissez tout engrais chimique
Un certain nombre d’engrais chimiques contiennent des métaux lourds, comme du plomb, du mercure ou du cadmium. Transmis aux végétaux, ils peuvent contaminer l’ensemble de la chaîne alimentaire. De plus, les procédés industriels de production d’engrais chimiques consomment énormément d’énergie non renouvelable. Méfiez-vous particulièrement des produits « miracles » qui promettent une pousse spectaculaire : ils épuisent ou fragilisent les plantes et leur durée de vie en est réduite.

9/ Favorisez les engrais verts
Si le meilleur engrais naturel est le compost « maison », il est aussi intéressant de cultiver des plantes qui permettent  ’améliorer la qualité et la fertilité du sol. On les appelle « engrais verts » car elles peuvent fixer l’azote de l’air, absorber les nitrates, produire l’humus et étouffer les herbes indésirables. Ainsi le trèfle, le pois, la moutarde, le colza ont ces propriétés.

10/ Apprivoisez les mousses
Les mousses peuvent être décoratives dans certaines parties de notre jardin. Elles sont aussi très utiles, par exemple pour la construction de nids de nombreux oiseaux de chez nous. Cependant, si vous souhaitez une pelouse sans mousse, n’utilisez pas de produits anti-mousse. Saupoudrez la surface avec du compost, scarifiez le sol et évitez de tondre trop ras.

Texte et conseils de Bruxelles Environnement

Auteur: 
Bruxelles Environnement
Description auteur: 

< Précédent