< Précédent

Planter les conifères en automne

 Avant que les froids ne surviennent, l’automne est le bon moment pour planter vos conifères. Achetez de jeunes sujets en motte ou en conteneur. Leur reprise sera garantie au printemps ...

 

Avant que les froids ne surviennent, l’automne est le bon moment pour planter vos conifères. Achetez de jeunes sujets en motte ou en conteneur. Leur reprise sera garantie au printemps ...

Que choisir en pépinière?
Renseignez-vous sur la taille adulte de la plante, car le sapin tout mignon dans son pot peut devenir un géant. De nombreux conifères sont vendus comme arbustes nains pour bordure ou rocaille alors que leur taille adulte dépassera souvent 3 mètres de haut! Méfiez-vous aussi de certaines formes étalées comme les genévriers qui peuvent prendre au fil des ans une ampleur considérable. Si vous plantez un pin ou un cèdre, plantez-le à bonne distance de la maison.

Quel est le sol idéal?
La plupart des conifères apprécient un terrain léger et bien drainé. Leur nature les porte à s’installer plus volontiers en terrain légèrement acide et certains ont du mal à s’adapter aux sols calcaires. Si c’est le cas de votre terrain, faites un apport de terre de bruyère ou de tourbe au moment de la plantation. Cet apport sera également bénéfique si votre sol est lourd et argileux. En terrain calcaire et sec, vous pouvez opter pour des espèces qui les acceptent, comme les genévriers ou les ifs. En terrain très humide, essayez de planter en butte, en remblayant le terrain. Vous limiterez ainsi l’asphyxie des racines en hiver.

Comment les planter?
Commencez par immerger complètement la motte dans un seau pour bien l’imbiber et favoriser la reprise. Pendant ce temps, creusez un trou de plantation d’un volume triple que celui de la motte. Ameublissez le fond du trou à la fourche-bêche en rajoutant une couche de terreau amélioré d’engrais à décomposition lente. Disposez la plante en plaçant le dessus de la motte au niveau du terrain. Si l’arbuste est entouré d’une tontine en toile, dénouez-la délicatement, mais elle peut rester dans le fond du trou. Rajoutez les trois quart de la terre de déblai et arrosez copieusement en réalisant une cuvette de terre autour de la plante. Refermez le trou avec le reste de terre et tassez le pied de la plante à la botte. Terminez en griffant la surface du trou pour éviter qu’une croûte sèche ne se forme.

Doit-on les tailler?
Les pins, les piceas et les abies supportent très mal la taille. Limitez-vous à supprimer les branches mortes ne sachant qu’ils ne se regarniront pas. Pour d’autres espèces, par exemple les ifs, thuyas et chamaecyparis, la taille est bien supportée. Pour entretenir une haie, taillez à la fin du mois de juin, à la fin de la pousse printanière. On peut aussi effectuer une taille à la fin de l’hiver, avant le bourgeonnement des brindilles, pour conserver une forme plus compacte.

Agnès.

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Jardinière et Journaliste
Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines.


< Précédent