< Précédent

L'ombre au jardin

Tirer parti de l’ombre. Un jardin ombragé est un jardin subtil, pas forcément facile à composer. Voici quelques conseils pour animer les coins sombres et les mettre en valeur.

 

Tirer parti de l’ombre. Un jardin ombragé est un jardin subtil, pas forcément facile à composer. Voici quelques conseils pour animer les coins sombres et les mettre en valeur.

Au jardin, l’ombre est souvent considérée comme un problème. Or, de nombreuses plantes se révèlent en situation peu lumineuse et permettent d’y composer des atmosphères singulières. Les zones d’ombre varient grandement selon la durée de l’ensoleillement. Elles n’ont pas la même densité en fonction des saisons, de l’exposition, mais aussi de l’épaisseur de la frondaison des arbres et du feuillage des plantes. Par exemple, les conifères dispensent une ombre beaucoup plus dense que les arbres feuillus. Il faut également savoir que la fraîcheur créée par l’ombre a des conséquences sur la croissance des végétaux. La végétation printanière est plus tardive mais les arbres, arbustes et plantes vivaces poussent ensuite souvent avec plus de vigueur qu’en plein soleil. L’ombre sèche est un biotope plus difficile à apprivoiser, mais certaines plantes s’en accommodent heureusement très bien.

Des conditions extrêmes
- Si l’ombre est trop dense, coupez les branches basses des arbres et élaguez les arbustes afin de laisser passer la lumière et de faciliter la circulation de l’air.
- Dans les zones ombragées, renoncez définitivement au gazon qui sera envahi par de la mousse. Remplacez-le par des plantes tapissantes volontaires comme la pervenche, le lierre, le lamier ou le pachysandra.
- Si vous avez un massif situé sous un arbre, vérifiez la concurrence des racines afin de ne planter qu’entre les racines principales.
- Rehaussez quelque peu votre massif avec de la bonne terre humifère pour installer des plantes aux racines profondes, Apportez de la matière organique sous forme de terreau, de fumier déshydraté ou de compost bien mûr.
- A la plantation, creusez de bons trous pour ameublir la terre et remplissez le trou d’eau puis plantez dans cette boue. Tassez et entourez la plante d’un paillis destiné à maintenir la terre fraîche.

Les stars de l’ombre
- Pour la structure, des buissons: buis, mahonia, skimmia, pieris, leucothoe, laurier, houx, if, aucuba, laurier-cerise, rhododendron, camélia, groseillier sanguin, kerria, sureau, deutzia, symphorine.
- Pour le feuillage, des vivaces: hosta, fougère, pervenche, heuchera, brunnera, géranium vivace, pulmonaire, lamier, hellebore, euphorbe, aegopodium, bergenia, epimedium, consoude, iberis sempervirens, bugle, saxifrage, campanule, pachysandra
- Pour la couleur, des fleurs: primevère, impatience, astilbe, alchemille, cyclamen, digitale, astrance, anémone du Japon, hortensia, millepertuis.

 

Auteur: 
Agnès Pirlot pour Magie des Jardins
Description auteur: 

Agnès Pirlot est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent