< Précédent

Un mobilier noble et durable

 

Nous aimons profiter du soleil, inviter des amis pour un repas en plein air, encourager les enfants à jouer au jardin... Ces diverses activités requièrent du mobilier de jardin: tables, chaises, transats, balançoires, clôtures, ainsi que différents types d’éclairages. Bon nombre de grandes surfaces proposent toute une gamme de mobilier, parfois bien coûteux. Préférable au plastique, le bois est un produit noble conçu pour durer, mais nécessite un entretien régulier.

1) Plantez une haie en alternative à la clôture
Alternatives à la clôture en béton ou en bois, les branches d’une haie dense de feuillus dissimulent très bien le jardin, tout en laissant passer la lumière et en coupant le vent. Les feuillus sont plus indiqués que les conifères qui offrent moins de nourriture aux animaux et acidifient le sol.

2) Privilégiez le bois
Le bois et le plastique sont les deux matériaux les plus courants pour la fabrication de mobilier de jardin. Le bois présente plus d’avantages: il ne fait pas appel aux dérivés du pétrole pour sa fabrication et sa durée de vie est supérieure.

3) Choisissez des essences de bois locales et résistantes
Le châtaignier, le mélèze, le chêne sont des essences adaptées pour les terrasses et le mobilier de jardin. L’utilisation de matériaux de provenance locale permet d’éviter les transports polluants et importants consommateurs d’énergie, mais aussi de créer et préserver l’emploi local.

4) Préférez les meubles en bois labellisé                                                   « qualité environnementale » FSC
La certification FSC offre la garantie que la forêt dont il provient est gérée de manière durable. En pratique, le label visible sur le bois garantit le contrôle de la chaîne de transformation, de la forêt au produit fini, partout dans le monde. Cependant, mieux vaut se passer des bois exotiques qui nécessitent un transport coûteux et polluant. Beaucoup d’espèces exotiques sont très résistantes mais 99% des espèces sont coupées au détriment des forêts tropicales (voir aussi l’encadré ci-après).

5) Utilisez des matériaux recyclés ou de récupération
Chinez dans les brocantes, des magasins de seconde main ou surfez sur des sites Internet de troc ou de revente. Ces meubles de réutilisation sont souvent en très bon état et beaucoup moins chers que des neufs. Ils peuvent constituer un mobilier de jardin original et évitent une production inutile.

6) Traitez le bois avec des produits naturels
Si vous devez traiter la surface du bois contre les intempéries, les parasites, les rayons du soleil, la saleté ou pour éviter qu’il ne prenne une teinte «grisâtre», optez pour un traitement naturel. Vous pouvez l’imprégner d’huile naturelle dure (huile de lin), facile à appliquer. Cependant, pour résister à la salissure, il faut compléter le traitement à la cire (cires balsamiques dures ou liquides à base de cire d’abeille et de cire végétale) qui comblera les fissures du bois.

7) Utilisez un éclairage photovoltaïque
Vous pouvez utiliser un éclairage photovoltaïque pour éclairer votre jardin. Economique et écologique,  la lampe de jardin solaire est équipée d’un capteur (ou panneau solaire) qui lui permet d’emmagasiner de l’énergie solaire tout au long de la journée. Cette énergie charge une batterie photovoltaïque, qui alimente la lampe pendant 8 à 15 h à une tension de 1,2 V.

Texte et conseils de Bruxelles Environnement

Auteur: 
Bruxelles Environnement
Description auteur: 

< Précédent