< Précédent

La digitale : Une beauté sauvage au jardin

La digitale est appelée de temps en temps ‘le gant de notre dame’. Etant avec ses fleurs en forme de clochettes très décorative au milieu d’un mix-border, elle fleurit depuis longtemps dans nos jardins. Pour notre plus grand bonheur …

 

 

La digitale est appelée de temps en temps ‘le gant de notre dame’. Etant avec ses fleurs en forme de clochettes très décorative au milieu d’un mix-border, elle fleurit depuis longtemps dans nos jardins. Pour notre plus grand bonheur …

 

La digitale est une plante vivace à la floraison éphémère bisannuelle de la famille des Scrophulariaceae. Elle s’implante durablement aux endroits qui leur conviennent grâce l’auto-ensemencement. L’espèce la plus cultivé dans nos jardins est originaire de nos régions. C’est pour cela qu’on la rencontre dans nos sous-bois ou dans nos chemins de campagnes. Mais attention, la digitale compte parmi les plantes les plus toxiques.                N’y touchez pas !

 

Il y a différentes espèces. Voici les trois plus importantes :

-    La digitale pourpre (Digitalis purpurea) est bien la plus connue. Elle est aussi la plus grande car elle peut mesurer jusqu'à 2 m de haut.                    Ses fleurs sont d’un rose pourpre (photo).

-    La digitale à grandes fleurs (Digitalis grandiflora) peut atteindre 1 m et déploie des grandes fleurs jaune crème.

-    La digitale jaune (Digitalis lutea) à des fleurs d’un jaune plus soutenu et est un peu plus petite que les autres.                                                             Sa tige n’atteint pas plus de 60 cm de haut.

 

La digitale ne demande aucun entretien spécial. Sauf en cas de sécheresse prolongé, elle apprécie un certain apport d’eau. Elle érige ses épis floraux que la deuxième année. La floraison des hampes se passe au mois de juin. Son meilleur emplacement est au soleil ou à la mi-ombre. Les abeilles et les bourdons en raffolent. En coupant les inflorescences à la fin de floraison, on peut prolonger la durée de vie de la plante. Mais il faut bien laisser quelques tiges pour permettre un réensemencement naturel si on veut voir pousser d’autres digitales l’année suivante.

 

Pour un bel assortiment dans votre parterre de fleurs, placez-les avec les ancolies, les hostas, les campanules, les géraniums ou les graminées ornementales …

 

Magie des Jardins


< Précédent