< Précédent

Deux bons conseils pour les Rosiers et les jardiniers heureux

Utiliser du savon pour éliminer les pucerons et beaucoup d'eau pour arroser vos rosiers ...

 

Utiliser du savon pour éliminer les pucerons et beaucoup d'eau pour arroser vos rosiers.

 

Les pucerons vous ont embêté durant ce printemps. L’hiver très doux a épargné ces bébêtes disgracieuses mais également leurs prédateurs ne l’oubliez pas.  Afin de les éliminer, évitez surtout les produits phytosanitaires chimiques. Quelques pucerons ne représentent aucun danger pour vos roses. Vous les éliminerez facilement avec cette petite préparation inoffensive pour l’environnement et donc vous-même : diluez une cuillère à soupe de savon de Marseille dans 1 litre d’eau. Gardez ce pulvérisateur à portée de main et chaque fois que votre regard focalise sur ce monstre vert, Pschiiit ! Cette méthode a un double avantage sur toutes les autres, vous foudroyez l’intrus et vous diluez le miellat qu’il secrète et colle sur le feuillage. Cette pellicule graisseuse est plus nocive que l’insecte dans la mesure où la poussière s’y colle, empêche la lumière d’atteindre les feuilles et bloque donc la photosynthèse. En cas de véritables amas de pucerons, soupçonnez fortement un nid de fourmis à proximité de la plante…

 

C’est le moment d’intervenir afin de vous assurer des rosiers sains et abondamment fleuris.  Semez autour des pieds des rosiers une ou deux poignées d’engrais organique à forte teneur potassique (spécial rosiers).  En cette période ensoleillée et sèche n’oubliez surtout pas d’arroser. Arroser superficiellement est néfaste, il faudra prévoir 10 litres d’eau au pied de chaque rosier 1x par semaine d’office (même s’il pleut) de maintenant à la mi-septembre pour vos rosiers de moins de deux ans, en période sèche et chaude pour vos rosiers plus âgés.
Rien ne fragilise plus un rosier qu’une terre sèche, le stress hydrique est source de feuilles jaunes, de floraisons brèves, de remontées chiches et de plantes chétives, le terrain est alors propice aux maladies. Si une seule intervention devait vous être conseillée pour des rosiers sains, vigoureux et florifères, c’est celui de maintenir un substrat humide en profondeur. Tentez l’expérience, les résultats vous étonneront.

 

N.B.: Trop souvent nous constatons encore les dégâts irréversibles causés par un paillage à base d’écorces de pin ou de résineux aux pieds des rosiers.  Evitez absolument ce type de paillis si vous souhaitez garder longtemps vos rosiers en pleine forme.

Conseils donnés par la pépinière Filroses


< Précédent