< Précédent

Décembre: Les conseils pour votre jardin

L’hiver nous révèle à merveille la personnalité d’un jardin, l’équilibre entre les massifs, le décor de la terrasse et la géométrie des allées. C’est le temps des bilans et des nouveaux projets.

 

 

L’hiver nous révèle à merveille la personnalité d’un jardin, l’équilibre entre les massifs, le décor de la terrasse et la géométrie des allées. C’est le temps des bilans et des nouveaux projets.

Météo
Les gelées et les premières neiges sont au rendez-vous de décembre. De la lumière diaphane émergent les formes taillées, les écorces colorées, les fruits et les feuillages vernissés. Il faut savoir apprécier la palette subtile de cette saison et profiter des matinées scintillantes poudrées de givre.

Sur le balcon
Craquez pour la silhouette dense et le feuillage persistant des petits conifères qui garnissent à merveille les pots sur la terrasse. Sans avoir fait du latin, vous les reconnaîtrez à leurs qualificatifs «nana, compacta, globosa, minima, pygmaea, repanda, prostata, pumilio». Utilisez un terreau adapté aux plantations en jardinière enrichi d’éléments nutritifs.

Planter les haies
Les haies de charme et de hêtre forment de bons écrans car leur feuillage brunit et sèche en automne puis reste attaché aux branches jusqu’à la fin de l’hiver. Effectuez vos plantations avant les gelées. Comptez 3 à 5 plants par mètre courant. Plantez en disposant les pieds en quinconce sur 2 rangs parallèles. Cela rendra la haie plus fournie et opaque. Effectuez deux tailles par an, assez sévères les premières années.

Décor de fête
Le houx, le sapin et le gui sont devenus les traditionnels complices des fêtes de fin d’année. C’est au jardin que vous trouverez l’essentiel du feuillage persistant qui constituera la trame de vos décors de Noël. Les petites feuilles du buis, de bruyère ou de lonicera, celles plus grandes du laurier-cerise ou du lierre, le feuillage décoratif du leucothoe, du mahonia ou du pieris, sans oublier tous les conifères.

Dans le verger
Quand on plante des arbres fruitiers, on oublie qu’ils vont grandir! Respectez les écartements entre les arbres. Pour les formes libres haute-tige et demi-tige, comptez 8 mètres, les basse tige, 6 mètres, les arbres en fuseaux et gobelets, 4 mètres, les arbres palissés en cordons, 2 mètres, et les palmettes U double, 1,20 mètres.

Sapins de Noël
Ils ont peu de chance de survivre après les fêtes car les racines sont souvent peu nombreuses et sectionnées trop près du tronc. Seuls les petits épicéas communs pourvus d’une bonne motte sont assez volontaires pour supporter le passage de la maison au jardin Après les fêtes, vous pourrez les replanter sans souci dans le fond de votre jardin ou dans un grand pot sur la terrasse.

Agnès

Auteur: 
Agnès Speeckaert pour Magie des jardins
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent