< Précédent

Verger de poche pour mini jardin

 

Sur le balcon ou dans un jardinet, cultivez des arbres fruitiers nains ou palissés. Ils se plairont parfaitement en pot, dans de grands bacs, ou en pleine terre au pied d’un mur ou en haie fruitière.

Les arbres fruitiers vendus dans le commerce sont greffés sur ce qu’on appelle un porte-greffe. Pour obtenir un fruitier nain ou un sujet palissé bien adapté aux petits jardins, les variétés et le porte-greffe sont sélectionnés  pour leur faible vigueur. La recherche sur les arbres fruitiers a permis de produire des variétés plus résistantes aux maladies qu’au début, notamment au feu bactérien, et avec une fructification remarquable et très goûteuse.

Les fruitiers nains
Les producteurs les ont conçues essentiellement pour la culture en pot mais en les plantant en pleine terre, on obtient une plus grande longévité et une meilleure résistance de la plante, notamment à la sécheresse. Il s’agit souvent de variétés autofertiles, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de posséder deux variétés différentes (un pollinisateur et un pollinisé), un avantage quand la place est comptée.

La culture en pot: prévoyez de gros cailloux au fond pour le drainage du pot qui doit être bien percé pour laisser s’évacuer l’excédent d’eau. Utilisez un mélange de deux tiers de bonne terre de jardin et un tiers de terreau mélangé à quelques poignées de compost bien mûr. Vu la faible ramification de ces arbres, la taille est presque inexistante. Il faut tout au plus supprimer les rejets qui apparaissent au niveau du porte-greffe. En juin, il faut éclaircir, c’est à dire ne conserver que 3 à 4 fruits par rameaux.

Les fruitiers palissés
On peut les installer au pied d’un mur bien exposé au soleil ou en alignement pour former une haie fruitière en bordure d’un sentier. Dans les deux cas, ces petits arbres ont besoin d’un support qui servira de guide à la fixation des rameaux. L’idéal est de planter plusieurs variétés pour échelonner la récolte. De plus, cela favorise la fécondation car si la plupart des arbres sont autofertiles, le rendement est supérieur quand plusieurs sujets cohabitent.

La culture et la taille: la plantation des arbres à racines nues se fait pendant le repos complet de la végétation, de fin novembre au mois de mars. Les plantes en conteneur peuvent être plantés de septembre à juin car la reprise se fait sans problème. Il faudra ensuite faire des tailles régulières afin de conserver une charpente équilibrée et symétrique pour fournir une production de fruits bien répartie sur l’ensemble des branches.

 

 

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent