< Précédent

Premiers soins face aux pucerons et à l'oïdium sur vos roses

Nombre d'entre vous nous ont signalé la présence de pucerons ou de petites attaques d'Oïdium. Ces deux contrariétés sont liées au printemps sec. Les pluies de ces derniers jours peuvent déjà solutionné en partie ces petits soucis ...

 

Nombre d'entre vous nous ont signalé la présence de pucerons ou de petites attaques d'Oïdium sur vos roses. Ces deux contrariétés sont liées au printemps sec. Les pluies de ces derniers jours peuvent déjà solutionné en partie ces petits soucis. Quels sont les soins pour vos roses ...

Evitez dans la mesure du possible l'emploi d'insecticides chimiques d'autant que les solutions 'bio' sont aussi nombreuses qu'efficaces pour vous débarrasser des insectes suceurs.

Vous pouvez utiliser une solution composée d'une cuillère à soupe de savon de Marseille diluée dans 1 litre d'eau afin d'asperger ces nuisibles. Tout aussi efficace avec en prime un apport bénéfique en minéraux et oligo éléments : le purin d'ortie, les macérations de fougères, …

N'oubliez pas les auxiliaires précieuses que sont les coccinelles.

Si vos massifs sont régulièrement attaqués plantez des aromatiques répulsives comme la lavande ou la sarriette. Bon à savoir également : une attaque massive de pucerons est souvent liée à la présence de fourmis, vous les éliminerez en épandant un peu de soufre aux pieds de vos Rosiers.

L'oïdium, cette poudre blanche qui saupoudre et tord les jeunes feuilles et se répand sur les boutons et les jeunes tiges sont la conséquence d'un stress hydrique (un manque d'eau). Un copieux arrosage au pied des Rosiers stoppera sa progression. Pour vous en débarrasser, il faudra couper les feuilles ou les tiges tâchées et pulvérisez ensuite un fongicide, de préférence naturel. Là encore les solutions économiques respectueuses de l'environnement de vos poumons sont nombreuses. N'hésitez pas à vous renseigner à la Pépinière à ce sujet. Les pulvérisations de soufre sont également efficaces mais laissent des traînées blanches sur les feuilles pour une longue période.

Vous pouvez également profitez de l'action fongicide de ces vieilles recettes très efficaces :
•    Pulvérisez avec une solution de lait demi écrémé (1/2 litre diluée dans 4,5 litres d'eau).
•    Ou 1 cuillère à café de bicarbonate de soude pour 1 litre d'eau en pulvérisation foliaire.
•    Ou encore une pulvérisation au purin de prêles.
Si ce problème d'oïdium se reproduit chaque année, pensez à changer votre Rosier de place en le replantant dans un endroit plus aéré et venteux.

Voilà donc quelques petits trucs encore trop souvent méconnus pour éviter les petites tracasseries.

 Filroses


< Précédent