< Précédent

Un rhododendron au jardin

Signifiant littéralement «arbre à roses», le rhododendron est l’arbuste le plus spectaculaire du jardin. On le plante souvent en pleine floraison ce qui ne pose pas de problème puisque cet arbuste est cultivé en conteneur et qu’il possède une motte très compacte ...

 

 

Signifiant littéralement «arbre à roses», le rhododendron est l’arbuste le plus spectaculaire du jardin. On le plante souvent en pleine floraison ce qui ne pose pas de problème puisque cet arbuste est cultivé en conteneur et qu’il possède une motte très compacte.

 

- Pourquoi planter un rhododendron?
Parce qu’il nous offre un feuillage vert et luisant douze mois par an. Au printemps, de fin avril à fin juin, il se couvre d’une profusion de fleurs à corolles mauve, rose, rouge ou blanche. Une fois ses fleurs fanées, le rhododendron garde tout son intérêt grâce à sa silhouette compacte et à son feuillage vert sombre ou plus clair, parfois joliment panaché.

- Quelle est la bonne terre à rhodo?
Cet arbuste a besoin d’une terre acide et drainante, au pH qui se situe entre 4,5 et 5,5. Si le pH est supérieur à 6, le sol est neutre, voire calcaire ce que les rhododendrons détestent. Un apport de sulfate de fer permet d’abaisser légèrement le pH. Vous pouvez également améliorer la terre dans le trou de plantation par de la terre de bruyère, des aiguilles de pin ou de la tourbe blonde.

- Où placer votre rhododendron?
Contrairement aux idées reçues, le rhododendron aime le soleil, l’air et la lumière. Toutefois le voisinage des arbres et des grands arbustes qui lui apportent une ombre latérale et une protection contre les vents forts est le bienvenu. A l’inverse, une situation trop ombragée diminue la floraison.

- Comment le planter?
L’arbuste est nourri par un très grand nombre de fines racines qui sont tellement serrées qu’elles constituent une véritable motte. Celle-ci doit être plantée dans un trou équivalent à la moitié de la couronne du feuillage de façon telle que le dessus de la motte dépasse légèrement le niveau du sol. Mélangez la terre du jardin pour moitié à de la terre de bruyère vendue en jardinerie ou un mélange de tourbe, de terreau et de sable du Rhin.

- Comment l’entretenir?
Il est essentiel de surveiller l’arrosage les premières années qui suivent la plantation car l’arbuste déteste la sécheresse. Plutôt que d’épandre des engrais, optez pour un paillis de tourbe, d’écorces de pin, de feuilles mortes, de tonte de gazon ou de fougères. Pour éliminer la cicadelle, une petite sauterelle qui attaque les boutons de fleurs, il faut pulvériser un insecticide de contact au début de l’été. La taille est inutile, voire déconseillée, sauf pour diminuer le volume du buisson.

 

Agnès

 

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent