< Précédent

Novembre: Les conseils pour votre jardin

Un jardin réussi se prépare lorsque la végétation est au repos. Planter un rosier, tailler les fleurs vivaces, protéger les plantes fragiles… novembre est la saison idéale pour remettre de l’ordre dans son jardin.

 

Un jardin réussi se prépare lorsque la végétation est au repos. Planter un rosier, tailler les fleurs vivaces, protéger les plantes fragiles… novembre est la saison idéale pour remettre de l’ordre dans son jardin.

Météo

«A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine». Croyez-en le dicton et attendez fin novembre pour planter vos arbres et arbustes quand ils ont perdu leur feuillage. Mais vous pouvez déjà installer les conifères et les buissons vendus en motte ou en conteneur.

Nettoyer les parterres

Les premières gelées blanches ont sans doute noirci vos plantes vivaces. Il est temps de rabattre les tiges à ras du sol. Conservez tout ce qui présente encore un intérêt décoratif, feuillages persistants, gerbes de graminées, ombelles séchées. Profitez-en pour nettoyer le terrain, supprimer les mauvaises herbes et retourner la terre à la bêche ou à la fourche bêche tout en rajoutant une bonne fumure d’engrais organique. Ce labour a pour but d’aérer le sol, de permettre aux pluies de l’hiver de s’infiltrer et d’attirer dans le sol tous les éléments nutritifs. Laissez sur la surface de grosses mottes que le gel se chargera d’émietter au cours de l’hiver.

Sur le balcon

Les arbustes un peu frileux cultivés en pot comme le camélia, la viorne-tin, l’olivier ou le laurier-sauce pourront rester à l’extérieur si l’hiver n’est pas trop rigoureux. Ils doivent toutefois êtres placés dans un endroit abrité du vent et couverts par un plastique à bulles lors des périodes de longs gels. Sur les balcons exposés aux vents glacés, on peut placer un brise-vent temporaire, écran en bois tressé ou en paille. En réalité, c’est plus la durée d’une période de gel que son intensité qui peut leur être fatal.

Le temps des plantations

Pour donner toutes ses chances à un jeune arbre, il faut soigner sa plantation. Le trou doit être beaucoup plus vaste que les racines. Rajoutez dans le fond du trou un mélange de terre de jardin, de terreau ou de la tourbe mélangée à du compost. Ce substrat va améliorer la structure du sol et faciliter l’installation des racines de l’arbre. Installez la plante, comblez en partie le trou et fixez un tuteur qui servira de support au tronc. Arrosez et tassez à la botte pour faire adhérer le tout.

L’analyse du sol

Avant de planter un arbre ou un buisson, faites analyser votre terre dans un laboratoire. L’analyse chimique détermine le pH du sol, sa teneur en humus, en minéraux et en éléments fertilisants. Le pH idéal se situe entre 6,5 et 7. En dessous, on parle d’un sol acide où vont se plaire les magnolias, les rhododendrons et les érables du Japon. Au dessus, on parle d’un sol alcalin qui convient aux buis et aux lavandes. Ces données permettent de corriger les carences du sol avant les plantations.

Agnès

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent