< Précédent

Quels soins apporter aux arbres ?

 

Vous pouvez redonner vie, sans trop d'efforts à de vieux (et moins vieux) arbres, affaiblis ou mal entretenus, à ce pommier qui semble épuisé et donne peu de fruits alors que les récoltes étaient, jusqu'il y a peu, assez abondantes ?

Procédons par ordre d'importance.

1. D'abord, choisir la période hivernale (15 novembre - 15 mars) , en évitant le gel, pour commencer le travail de la partie aérienne de l'arbre a?n de lui restituer une silhouette harmonieuse :

Pour cela, se munir d'outils bien affûtés pour réaliser des coupes nettes sans bavures. En cas de maladresse, disposer de cicatrisants pour soigner les plaies (goudron végétal- compaktuna- argile vierge à utiliser, par temps sec , en badigeonnage).

- Dégager l'arbre de son bois mort.
- Couper toutes les branches qui se croisent ou se superposent, ou ayant contact l'une avec l'autre par frotte ment, supprimer les “chicots", toutes causes d'infection ou de dépérisse ment.

- Supprimer toute branche orientée vers l'intérieur de l'arbre.
- Supprimer tous les “gourmands” ou rejets partant à la verticale, tant à la cime de l' arbre qu'à la base du tronc. Ils sont cause d'épuisement.

- Écourter l'extrémité des branches trop tombantes pour les alléger.
- Nettoyer le tronc et la base des branches charpentières en grattant toute incrustation de mousse, lichen, champignons et en vidant toutes les poches pouvant renfermer des parasites. Certaines cavités plus importantes peuvent être désinfectées ou cimentées.

2. Ensuite, préparer le sol pour faire pro?ter l'arbre au maximum et le plus rapidement possible de la nourriture dont il aura besoin pour se “refaire une santé".

- ll faut, pour cela, que la nourriture soit mise en contact avec les radicelles, les parties les plus voraces du système radiculaire situées à l'extrémi té des racines. Ce réseau se trouve au niveau de la couronne extérieure de l'arbre (voir dessin).

Former à cet endroit des trous à la verticale, de 25 à 30 cm de profondeur sur 5 cm d'épaisseur, à l'aide d'un gros plantoir, ou mieux, d'une barre à mine, en cercle, tout autour de l'arbre.
Ces trous seront distants de 25 à 30 cm les uns des autres, en quinconce, sur 2 ou 3 rangées.

Utiliser un engrais, à l'aide d'un large entonnoir pour faciliter le remplissage du trou. Cet engrais complet en poudre sera biologique de préférence (Lombricompost-Viano)

Remplir chacun des trous aux 2/3 de son volume, le demier tiers sera réservé au sable qui sert de ?ltre et empêchera l'engrais, dans un premier temps, d'être absorbé par la végétation de surface. Il faut compter + ou - 10 kg d'engrais par arbre ( 1 € le Kg). Si les pluies dans les mois suivants sont suffisantes, le bon résultat ne tardera pas à se faire remarquer.

P.S. Cet article ne se limite qu'au traitement des arbres sains.

Erik SEVERIN

Auteur: 
Eric Severin

< Précédent