< Précédent

Quand l'abeille Maya perd le nord

Quatre années, c’est le temps qu’il resterait à l’humanité si les abeilles venaient à disparaître ! Savez-vous qu’une seule ruche …

Quatre années, c’est le temps qu’il resterait à l’humanité si les abeilles venaient à disparaître ! Savez-vous qu’une seule ruche pollinise par jour 21 millions de fleurs, soit 700 fleurs par abeille ! En Europe, plus de 80 % des plantes cultivées dépendent directement des pollinisateurs. Mais aujourd’hui, les abeilles vont mal… Les ruches disparaissent les unes après les autres. Ce mal porte un nom « Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles ». Plusieurs facteurs en seraient responsables dont les nouvelles générations de pesticides (Regent, Gaucho) et les enrobages des graines par des pesticides. Et de manière générale, l’intensification des pratiques agricoles (abandon de la jachère, destruction des haies…) a conduit à un appauvrissement dramatique de la biodiversité de nos campagnes. Et c’est parce que les abeilles tiennent un rôle centrale qu’elles souffrent aujourd’hui de ces comportements… Mais dans l’avenir, quelles seront les prochaines espèces à dépérir ?   

Plus d’infos sur les abeilles et l’apiculture en Wallonie sur
www.cari.be

Un petit coup de pouce pour les abeilles…

Envie d’un jardin accueillant pour les insectes pollinisateurs ? Alors cessez prioritairement l’utilisation des pesticides. Des alternatives existent comme l’utilisation d’auxiliaires biologiques (coccinelles, chrysopes…), du purin d’ortie… Plus d’infos sur www.adalia.be

… le Réseau Nature est là pour vous aider !

Envie de laisser une place à la nature dans votre jardin pour en faire un refuge pour les abeilles ? Alors découvrez notre projet Réseau Nature (www.reseau-nature.be ) et rejoignez les dizaines de participants qui ont déjà franchi le pas !

Auteur: 
Natagora
Description auteur: 

Natagora a pour but de protéger la nature, plus particulièrement en Wallonie et à Bruxelles. Avec un grand objectif : enrayer la dégradation de la biodiversité et reconstituer un bon état général de la nature, en équilibre avec les activités humaines.

Web : www.natagora.be
Photo : Sandrine Maon


< Précédent