< Précédent

Janvier: Les conseils pour votre jardin

Silence, le jardin se repose et joue les marmottes. Ne dérangez pas les plantes car elles ont besoin de ce sommeil hivernal.

 

Silence, le jardin se repose et joue les marmottes. Ne dérangez pas les plantes car elles ont besoin de ce sommeil hivernal.

Météo
Le froid de janvier participe à l’équilibre de la nature et donc à la réussite de votre jardin. La neige constitue un isolant naturel qui protège les végétaux fragiles des plus fortes chutes de température qui peuvent survenir ensuite. Le gel lui-même est un allié du jardinier car il améliore la structure des terres lourdes et enrichit le sol en éléments minéraux assimilables par les plantes.

Sur le balcon
Qui pourrait croire que l’hiver est rempli de couleurs? Même au balcon, il fait le beau. Grâce à leurs feuillages persistants, les fusains panachés, gaultherias, véroniques arbustives, pieris et de nombreux conifères nains nous offrent un décor attrayant durant tout l’hiver. Rajoutez une touche de couleur avec une touffe de bruyère et une belle hellébore. Installez-les dans une jardinière garnie de terreau.

Planter en hiver
Les plantations des arbres et des buissons en hiver ne causent que peu de traumatisme à la plante à condition d’éviter les périodes de gel. Pour améliorer la structure du sol et faciliter l’installation des racines, ajoutez dans le trou de plantation un sac de terreau horticole ou un peu de tourbe mélangée à du compost ou de l’engrais organique. Installez la plante, fermez le trou et aménagez autour du pied une petite cuvette pour faciliter l’arrosage.

Enrichir le sol
C’est en hiver qu’il faut «donner de l’amour à sa terre», comme disent les vieux jardiniers. Lessivée par les pluies et la neige, épuisée par les récoltes, les floraisons et les fructifications, la terre des massifs et du potager s’appauvrit au fil des saisons. Pour l’enrichir, offrez-lui des amendements, de la poudre de roches, du fumier de bovin ou un compost mûr en couverture de sol. Enfouis plusieurs semaines avant le printemps, ces amendements auront le temps de s’incorporer au sol pour l’enrichir et l’assouplir.

Cendres de bois
Récupérez les cendres des feux de cheminée pour les incorporer à votre compost ou les répandre directement au pied de vos arbustes. Excellent complément aux engrais traditionnels, les cendres sont riches en potasse et en acide phosphorique. Chez les végétaux, le potasse régule la circulation de la sève et renforce leur résistance aux maladies.

La saison des écorces
Quand les arbustes ont perdu leurs feuilles, c’est l’occasion de redécouvrir la beauté de leurs rameaux. Voici les plus décoratifs, à planter sans tarder dans votre jardin.
- Cornouiller: Cornus alba ‘Kesselringii’ (noir pourpre), C. alba ‘Sibirica’ (rouge corail), C. sanguinea ‘Winter Beauty’ (rouge orange), C. stolonifera ‘Flaviramea’ (jaune verdâtre), C. stolonifera ‘Kelseyi’ (brun pourpre).
- Erable: Acer capillipes (stries blanches), A. davidii ‘Rosalie’ (vert rayé de blanc), A. griseum (brun cannelle en copeaux).
- Bouleau: Betula albosinensis (orange), B. ermanii (blanc jaune), B. nigra (brun foncé), B. papyrifera (blanc).

Agnès.

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent