< Précédent

Des fleurs jusqu’à l’automne

Les floraisons d’arrière-saison marient avec douceur l’or, le pourpre et les roses cuivrés. De quoi offrir une seconde vie à votre jardin jusqu’aux premières gelées.

 

Les floraisons d’arrière-saison marient avec douceur l’or, le pourpre et les roses cuivrés. De quoi offrir une seconde vie à votre jardin jusqu’aux premières gelées.

Sous la lumière vibrante de la fin de l’été, les massifs de fleurs vivaces se joignent aux gerbes de graminées pour offrir un ultime spectacle flamboyant. Moins connues que celles qui animent les massifs au printemps ou en été, les fleurs vivaces de l’automne composent de superbes parterres lorsqu’elles sont groupées en belles taches de couleurs. On peut les associer aux graminées choisies pour leur silhouette graphique et leur port souple ou rigide qui peuvent jouer un rôle structurant spectaculaire. Tout l’art est de jouer sur les formes, les textures, la lumière et le mouvement pour apporter un souffle naturel et une harmonie aux parterres.

Les fleurs de l’été indien
Les parterres s’égayent de l’infinie douceur des asters et des chrysanthèmes d’automne, avec beaucoup de bleus et de violets, mais aussi des roses, des blancs et des rouges pourprés ou rubis qui se marient à merveille avec les roses cuivrés des sedums au feuillage coriace, des eupatoires, des monardes, des anémones du Japon, de la verveine et des renouées aux épis roses ou rouge foncé. Et pour l’or, pensez aux rudbeckias, un classique qui revient à la mode, aux solidago, helénium, helianthus et aux achillées superbes en bouquet. A ces belles vivaces, vous pourrez joindre quelques buissons qui fleurissent en fin de saison, les caryopteris, perovskia et toute la famille des hortensias qui resteront décoratifs jusqu’aux premiers gels. Côté graminées, les miscanthus, calamagrostis et panicums s’installeront en fond de massif tandis que les carex, stipa, brizza, pennisetum et fétuque viendront accentuer l’aspect naturel d’une bordure.

Un minimum d’entretien
Pour obtenir un bel effet dans un parterre, l’idéal est de planter de larges touffes de fleurs vivaces et de graminées en regroupant 3, 5 ou 7 plantes de la même espèce en bandes horizontales, étirées de manière souple. Entre chaque groupe, comptez un écartement de 30cm pour éviter que les racines des plantes ne se mélangent. La plupart des plantes préfèrent le plein soleil et une bonne terre de jardin bien drainée. Les vivaces et les graminées gagnent à être divisées toutes les quatre ans. Comment? Sortez la plante à la fourche-bêche, coupez-la en deux ou trois et replantez ces éclats à 20cm les uns des autres.

Auteur: 
Agnès pour Magie des Jardins
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent