< Précédent

Faites venir les insectes dans votre jardin

Les plantes à fleurs mellifères attirent les insectes pollinisateurs tels que les abeilles, bourdons, papillons et coléoptères. Il s'agit ici d'un système très ingénieux mis au point par le règne végétal. Ainsi le nectar, liquide sucré bourré de substances énergétiques, est distribué à l'insecte par la fleur en récompense de sa visite et sa contribution au transport du pollen et donc de la fécondation des fleurs. Pensez à fournir de la nourriture aux insectes du début du printemps à l'automne.

 

On en a grandement besoin ! Pensez à nourrir dans votre jardin les insectes dés le début du printemps … Les plantes à fleurs mellifères attirent les insectes pollinisateurs tels que les abeilles, bourdons, papillons et coléoptères. Il s'agit ici d'un système très ingénieux mis au point par le règne végétal. Ainsi le nectar, liquide sucré bourré de substances énergétiques, est distribué à l'insecte par la fleur en récompense de sa visite et sa contribution au transport du pollen et donc de la fécondation des fleurs.

 

Il faut privilégier la biodiversité.
Ce n'est pas un vain mot, même si le terme de biodiversité est utilisé couramment.
- Sachez qu'entre deux variétés de plantes reconnues mellifères, celle dotée des fleurs les plus simples offrira davantage de pollen que celle qui porte des fleurs doubles ou triples.
-  Laisser un coin pousser tout seul. Cette parcelle sauvage se peuplera naturellement de plantes mellifères comme par exemple des pâquerettes, des véroniques ou des trèfles.

Ou installer les plantes mellifères ?
L'idée est de retenir les insectes, sans souffrir des bourdonnements ou risques de piqures
- Loin de la maison. Evitez de concentrer les plantes attirant les insectes près de la maison ou des lieux ou vous prenez vos repas.
- Fleurir le verger. Au pied des arbres fruitiers, renforcez le fleurissement par des annuelles, des vivaces ou des plantes aromatiques. En dehors de l'aide à la pollinisation des fleurs d'arbres fruitiers au printemps, ces plantes abritent une faune utile, qui contribue à limiter le pullulement d'insectes et acariens indésirables.

Penser à un point d'eau.
En été, les abeilles ont besoin d'une source d'eau. Un bassin avec des berges accessibles aux insectes sera régulièrement visité.

Un hôtel à insectes.
Assurer leur nourriture est une bonne chose. Mais permettre aux insectes de demeurer au jardin est tout aussi important. Un tas de bois, des fagots de tiges creuses suspendus aux branches ou de la paille aideront les insectes à hiverner. L'introduction de plantes, dites hôtes, leur assure également un bon développement. C'est le cas de la '' Rue Officinale'' utile à la chenille du papillon Machaon.

Evitez !
Au moment de  la floraison des arbres fruitier, certains gestes sont à proscrire.
- Traiter avec des produits insecticides les arbres fruitiers mais aussi toute culture installée dans les environs des vergers. Surtout au mois d'avril et de mai.
- Faucher les fleurs trop tôt. Si vous avez installé un coin sauvage ou une prairie fleurie, attendez l'automne pour la faucher.
- Avoir recours à un grand nombre de plantes invasives même mellifères tel que les buddleias, cytises ou solidages.

Voici quelques plantes à introduire au jardin pour nourrir les insectes:
- En avril: Centaurée, Lavande, Souci, Marronnier,  …
- En mai: Abélia, Aubépine, Ciboulette, Deutzia, Digitale, Sauge, …
- En  juin: Achillée, Bourrache, Erable champêtre, Marguerite, Tilleul, Troène, …

Auteur: 
Magie des Jardins

< Précédent