< Précédent

Les conseils essentiels pour obtenir des Rosiers sains et florifères

Tout le monde désire avoir de superbes roses dans son jardin. Comment faire ? Pour cela, il faut commencer par suivre les conseils de base qui sont essentiels pour obtenir des rosiers sains et florifères.

 

Tout le monde désire avoir de superbes roses dans son jardin. Comment faire ? Pour cela, il faut commencer par suivre les conseils de base qui sont essentiels pour obtenir des rosiers sains et florifères.

 

Faire le bon choix de Rosier
Laissez-vous conseiller par votre rosiériste de confiance. Certaines variétés séduisantes dans les livres ou catalogues ne sont peut-être pas adaptées à votre position géographique ou votre sol. D'autres variétés sont génétiquement sensibles aux maladies ou aux grands froids.

Planter votre Rosier au bon endroit
Tous les rosiers ont besoin de lumière et d'air. N'espérez pas obtenir de grandes performances de vos rosiers à l'ombre. Un rosier a besoin de 4h d'ensoleillement minimum en période de végétation. Offrez-lui l'espace nécessaire à son développement (votre spécialiste vous conseillera).

Nourrir votre Rosier
Plus un rosier est remontant (refleurit à plusieurs reprises durant la saison), plus il consomme de l'énergie. La plupart des rosiers ont besoin d'un sol riche en humus pour exprimer leur plein potentiel. N'hésitez donc pas une seconde à enrichir régulièrement votre sol car un rosier qui fleurit en continu durant 5 mois ou plus aura vite fait d'épuiser son substrat. A la fin de l'automne, vous épandrez une couche de compost (amendement) au pied de vos rosiers. Soit le compost maison, soit un compost en sacs. Or Brun fabrique le meilleur compost spécialement adapté aux besoins des rosiers. Au printemps, vous offrirez à tous vos rosiers une bonne poignée d'engrais organique spécial rosiers. Cet apport se fera à trois reprises. En mai, en juin et en juillet.

L'arrosage de vos Rosiers
Afin d'assimiler cette nourriture les rosiers ont un énorme besoin en eau. La première cause de maladies des rosiers est un stress hydrique, un manque d'eau qui affaiblit la plante et la rend plus sensible aux attaques des insectes ou des champignons vecteurs de maladies. Arrosez le pied des rosiers (jamais le feuillage) abondamment (10l par rosier) une fois par semaine d'office. Deux fois en périodes de sécheresse ou de canicule.

Contrer les ennemis des Rosiers
Les pucerons sont souvent considérés comme un fléau, ces petits insectes sont plus inesthétiques que dangereux. Laissez agir la nature. Les oiseaux et les prédateurs naturels, les insectes comme les coccinelles accompliront le travail à votre place. En cas d'attaque massive soupçonnez un nid de fourmis aux alentours du rosier, éliminez les fourmis et vous aurez réglé le problème. Si la présence de pucerons vous gêne trop, vous les éliminerez avec une méthode naturelle : 1 cuillère à soupe de savon de Marseille pour 1 litre d'eau en pulvérisation directe sur les insectes.

Conseils de Filroses


< Précédent