< Précédent

Avril: Les conseils pour votre jardin

Au mois d'avril le printemps s'installe. Les bourgeons éclatent de sève et la pelouse reverdit. C’est le moment des dernières plantations et des premiers semis…

 

 

Au mois d'avril le printemps s'installe. Les bourgeons éclatent de sève et la pelouse reverdit. C’est le moment des dernières plantations et des premiers semis…

Météo
Si la pluie d’avril est indispensable pour les futures récoltes, on enregistre aussi durant ce mois les plus fortes hausses de température. Les jardiniers ont l’habitude de dire qu’il faut patienter jusqu’à ce que la terre ne colle plus aux bottes avant de commencer les semis au potager.

Gazon
Le premier passage de la tondeuse lui donne un air propre, même s’il n’y a pas encore grand chose à couper. Soignez les contours en rafraîchissant à la bêche les limites des bordures. Passez le scarificateur pour aérer le sol tassé par le gel et les pluies d’hiver. Si votre pelouse est envahie par la mousse ou le trèfle, traitez votre gazon avec un produit anti-mousse, un engrais spécifique ou un produit à base de calcaire qui va corriger le taux d’acidité. Il contient souvent du magnésium qui permet d’obtenir un gazon bien vert.

Au potager
La rotation des cultures permet de ne pas cultiver le même légume ou un légume de la même famille au même endroit pendant plusieurs années. La rotation s’étale sur trois, quatre ou cinq années consécutives. Ce système qui épuise moins la terre offre un meilleur rendement des récoltes. Les premiers semis de ce mois sont les radis, le persil et le cerfeuil qui relèvera votre potage. Vous pouvez semer aussi une laitue de printemps, les carottes, les poireaux, les épinards, le fenouil et le céleri. Terminez la plantation des pommes de terre hâtives mais protégez les tubercules du gel à l’aide d’un paillis.

Plantations en conteneur
S’il est trop tard pour planter un buisson à racines nues, la production de plantes en conteneur (pot en plastique) ou en tontine (filet entourant la motte de terre) vous laisse encore tout le temps pour vos plantations de buissons, plantes grimpantes, conifères et rosiers. Trempez la motte (encore dans son pot) dans un seau d’eau jusqu’à saturation. Le pot en plastique doit ensuite être enlevé. Si la motte est entourée d’une toile, dénouez le filet que vous pouvez laisser au fond du trou.

Un binage vaut deux arrosages
Dans un sol compacté et dur comme une croûte, l’eau a tendance à s’échapper par de fines crevasses. Pour stopper la capillarité du sol, il faut émietter finement la terre en surface. L’eau de pluie ou d’arrosage reste ainsi dans la terre, ce qui est tout bénéfice pour la croissance des plantes. Le binage élimine également les mauvaises herbes qui arrivent au printemps, semées par le vent. Pour remuer la terre et casser la croûte, utilisez une binette, c’est à dire un outil à long manche terminé par une lame droite, ou une griffe à trois dents.

Agnès.

Auteur: 
Agnès Speeckaert
Description auteur: 

Agnès Speeckaert est journaliste et photographe, spécialisée dans le jardinage et les reportages de jardins. Dans sa famille, le jardinage s'est transmis de mère en fille. C'est pour aider ses copines à arranger leur jardin qu'Agnès a suivi des études d'horticulture et de paysagisme à Gembloux. Elle est aujourd'hui devenue la spécialiste du jardinage dans de nombreux magazines !


< Précédent