< Précédent

Abeilles et noisetiers

Début mars, c’est la sortie des abeilles : Que pourrait manger une abeille à la sortie de sa « presque » léthargie d’hiver ?

Début mars, c’est la sortie des abeilles :
Que pourrait manger une abeille à la sortie de sa « presque » léthargie d’hiver ?
Savez vous que l’abeille se nourrit de son propre miel ?
Que peut-elle trouver comme fleurs juste à la fin de l’hiver ?
D’autant plus que pour qu’une ruche se porte bien, il faut anticiper la naissance des jeunes pour qu’ils soient opérationnels dès l’arrivée des beaux jours et ainsi accroitre la santé de la ruche. Sachant que les ouvrières ne vivent que de quatre à six semaines. Elles meurent littéralement d’épuisement après cette période. La rotation des effectifs est donc primordiale pour la survie de l’espèce.
Il faudra un jour ou deux d’une rentrée importante de pollen par de belles journées ensoleillées pour que se déclenche véritablement l’élevage du couvain.
Et bien en nos contrées, ce pollen, elles le trouveront principalement sur les fleurs de noisetiers. N’oublions pas que le pollen apporte les protéines nécessaires au développement des jeunes. Il est donc primordiale pour leur survie de trouver ces arbustes dans leur environnement.
Cet arbuste donnera en plus de son pollen « hâtif », une nourriture décalée en hiver pour tous nos micromammifères et notre écureuil, par la production de noisettes. Par son feuillage assez dense, il procurera un bon espace de nidification pour bien des espèces d’oiseaux.
Rien que du bonheur pour notre biodiversité.
Pensez aussi à tous nos délicieux mets réalisé avec des noisettes.
Pensez à planter cet arbuste si prolifique autrefois….

 

Bruno Marchal de  www.plumalia.eu

Auteur: 
Bruno Marchal Président de www.plumalia.eu
Description auteur: 

< Précédent